PAC et climatisation à Nice : comment ça fonctionne ?

PAC et climatisation à Nice

On entend souvent parler de pompe à chaleur (PAC) et de climatisation, mais il n’est pas toujours évident de bien comprendre leur principe de fonctionnement. Quelles sont leurs similitudes, leurs différences et comment fonctionnent-elles ensemble pour assurer un confort thermique optimal ? Cet article vous explique tout.

Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur ?

Une pompe à chaleur est un système de chauffage qui puise les calories présentes dans l’air ambiant pour les transformer en chaleur utile et agréable à l’intérieur de votre habitation. C’est la principale donne qui peut vous faire différencier une PAC d’une climatisation à Nice. Concrètement, elle fonctionne selon un cycle thermodynamique, qui consiste à capter l’énergie extérieure, à l’amplifier grâce à un compresseur, puis à la diffuser dans le logement via un réseau de distribution de chaleur.

  • Équipement extérieur : appelé unité extérieure, c’est ici que se trouve l’évaporateur. Il permet de récupérer les calories de l’air ou autres sources d’énergie naturelle (géothermique, aquathermique…).
  • Compresseur : cette pièce permet d’augmenter la température du fluide frigorigène, le transformant ainsi en vapeur haute pression.
  • Condenseur : dans cette partie, la chaleur du fluide est extraite et transférée au circuit de chauffage (radiateurs, plancher chauffant…).
  • Détenteur : le fluide frigorigène repasse à l’état liquide et sa température baisse avant d’entrer à nouveau dans l’évaporateur.

Il existe différents types de pompes à chaleur selon les sources d’énergie qu’elles exploitent. Il s’agit de :

  • l’aérothermique : utilise les calories présentes dans l’air pour chauffer ou rafraîchir le logement ;
  • la géothermique : puise la chaleur du sol par des capteurs enterrés horizontalement ou verticalement ;
  • l’aquathermique : se base sur la chaleur contenue dans une nappe phréatique en puisant l’eau à travers un puits.

Qu’est-ce que la climatisation ?

La climatisation est un système de traitement de l’air qui vise à réguler la température, le taux d’humidité et la qualité de l’air ambiant. Elle fonctionne principalement grâce à un cycle thermodynamique inversé par rapport à celui de la pompe à chaleur : en captant les calories à l’intérieur du logement, elle permet de rafraîchir l’air intérieur en évacuant la chaleur vers l’extérieur.

  • Unité intérieure : appelée split murale, console ou cassette, elle capte les calories de l’air intérieur et les transfère au fluide frigorigène.
  • Unité extérieure : elle rejette la chaleur captée à l’intérieur du logement via un ventilateur.

Il existe différents types de climatiseurs selon leur mode d’installation et leurs fonctionnalités, à savoir :

  • le monobloc : tout-en-un, il est placé dans la pièce à refroidir et relié à une gaine d’évacuation d’air chaud vers l’extérieur ;
  • le split : composé d’une ou plusieurs unités intérieures reliées à une unité extérieure. Il peut être réversible pour également chauffer le logement en hiver ;
  • le centralisé : une installation unique qui dessert l’ensemble des pièces d’un bâtiment via un réseau de conduites d’air.

La pompe à chaleur et la climatisation : comment fonctionnent-elles ensemble ?

Dans certains cas, la PAC et la climatisation peuvent être associées pour garantir une meilleure performance énergétique et un plus grand confort thermique tout au long de l’année. En effet, elles fonctionnent toutes deux sur le principe de la thermodynamique, et sont donc complémentaires lorsqu’elles sont utilisées conjointement.

Spécifiquement, la pompe à chaleur réversible, également appelée Reverse Cycle Chiller (RCC), utilise le même système que la climatisation pour rafraîchir l’intérieur de votre logement en inversant le cycle de fonctionnement. Elle permet ainsi d’assurer à la fois le chauffage en hiver et la climatisation en été avec un seul équipement, et ce, de manière économique et écologique.

Par ailleurs, lorsqu’un système de climatisation split est associé à une pompe à chaleur air/air, on parle d’un système multisplit. Il se compose d’une unité extérieure reliée à plusieurs unités intérieures installées dans les différentes pièces du logement. Ce dispositif doit être dimensionné par un professionnel afin de garantir un bon équilibre entre puissance, performance et confort.

Avantages de la pompe à chaleur et de la climatisation

Les avantages liés à l’utilisation de la pompe à chaleur et la climatisation sont nombreux, et parmi eux, on peut citer :

  • l’efficacité énergétique : la PAC a un rendement beaucoup plus élevé que les systèmes de chauffage traditionnels (jusqu’à 4 kWh d’énergie récupérée pour 1 kWh d’électricité consommée) ;
  • la polyvalence : une PAC réversible couvre à la fois les besoins de chauffage et de climatisation.
  • Économies sur la facture énergétique : installer une PAC peut vous faire réaliser des économies de 30 % à 80 % sur votre facture de chauffage selon le type de chauffage à remplacer ;
  • le respect de l’environnement : les pompes à chaleur utilisent l’énergie naturellement présente dans l’air ou le sol pour fonctionner et émettent ainsi moins de gaz à effet de serre.

En résumé, la pompe à chaleur et la climatisation sont deux dispositifs différents mais liés. Elles puisent les calories disponibles dans l’environnement pour assurer, chacune à leur manière, un confort thermique optimal. Combinées ensemble, elles offrent des avantages en termes d’économies d’énergie, de performance et d’écologie.

Pour cerner un peu plus le fonctionnement d’une climatisation réversible, regardez cette vidéo.

Derniers articles